retour à la page d'accueil

les collaborateurs principaux

Le projet est subventionné en majeure partie par le CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada).

conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) est un organisme fédéral autonome qui appuie la recherche et la formation avancée en milieu universitaire dans les sciences humaines et qui en fait la promotion. Constitué par une loi du Parlement en 1977, le CRSH est dirigé par un Conseil de 22 membres qui rend compte au Parlement par l'entremise du ministre de l'Industrie.

université d'Ottawa

La plus importante université bilingue au pays est judicieusement située au cœur de la capitale du Canada. Depuis 1848, l'Université d'Ottawa est un carrefour où les Canadiens francophones comme anglophones peuvent échanger des idées, de l'information et des points de vue, dans une perspective qui dynamise leurs études.

conseil national de recherches du Canada

Fondé en 1916, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est le principal organisme de recherche et de développement du gouvernement du Canada.
 
Le CNRC regroupe plus de 20 instituts et programmes nationaux couvrant une multitude de domaines et une grande variété de services. Le CNRC a des bureaux dans toutes les provinces du Canada et joue un rôle déterminant en alimentant l'innovation au sein des collectivités.

institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques

L'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) est né en 2002 grâce à un fonds de fiducie créé par le gouvernement du Canada. Organisme indépendant et à but non lucratif, l'ICRML loge sur le campus de l'Université de Moncton et a comme mission de promouvoir la recherche et la compilation de données sur des questions essentielles pour les communautés minoritaires de langue officielle du Canada, soit les communautés anglophones du Québec et francophones en dehors du Québec.

collège communautaire du Nouveau-Brunswick (Bathurst)

Le réseau du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick compte 11 campus, dont cinq francophones et six anglophones. Le CCNB gère ses affaires de façon très flexible, sous la tutèle du ministère de la Formation et du Développement de l'emploi. Plus de 120 programmes de formation sont offerts par le réseau au moyen de méthodes d'enseignement traditionnelles jumelées aux plus récentes tendances technologiques et multimédias. La durée des programmes varie selon les objectifs de formation.
 


Veuillez vous identifier pour accéder aux fonctions administratives du site. courriel
mot de passe
cliquer pour valider votre accès au site

Vous pouvez effectuer une recherche de pratiques par mots clés ci-bas ou effectuer une recherche paramétrisée ici.

cliquer pour effectuer la recherche

Citation aléatoire

les collaborateurs et créateurs du projet « Pratiques de vitalisation ethnolinguistique pour les directions d'écoles francophones (VELtic) » sont :



le projet est subventionné en majeure partie par :



tous droits de reproduction réservés
Conseil national de recherches du Canada © 2007
100, rue des Aboiteaux (suite 1100)
Moncton, NB, Canada E1A 7R1